la chaussette intelligente, qui rassure les parents et s'assure du bien-être de bébé
la chaussette intelligente, qui rassure les parents et s'assure du bien-être de bébé

Les coliques chez le nourrisson

Les coliques chez le nourrisson

Hello la team Monfoxy !

Les moments après la tétée ou la prise du biberon peuvent rapidement se transformer en cauchemars. En effet, il n’est pas rare que votre enfant se mette à pleurer, à gesticuler… Vous avez beau essayer de le calmer, mais rien n’y fait. Du coup, on se pose des questions : pourquoi pleure-t-il ? Est il est malade ? Mais pas d’inquiétude. Peut-être qu’il fait partie des 25 à 40% des nouveau-nés de moins de 4 mois à souffrir de coliques.

On en parle ensemble dans cet article.

Les coliques chez le nourrisson, c’est quoi ?

Tout d’abord, les coliques de bébé sont définies comme des crises de pleurs arrivant 3 à 4 fois par jour pendant environ 3 heures. Elles vont concerner les bébés de moins de 5 mois. Ces crises surviennent généralement aux mêmes heures de la journée, notamment en fin de journée. Elles sont bien souvent dues à des douleurs intestinales après un biberon.

Comment les reconnaître ?

Pour reconnaître si bébé fait des coliques, il y a plusieurs symptômes :

  • Bébé va serrer les poings et va devenir rouge
  • Il va pleurer de manière récurrente et de manière intense
  • Bébé va avoir tendance à avoir les muscles de son ventre raide ainsi que ses jambes. Il est possible qu’il replie ses jambes contre son ventre.

Cela dit, si vous avez le moindre doute, consultez votre médecin qui confirmera ou non qu’il s’agisse bien de coliques. Mais pas d’inquiétude, un nourrisson qui a des coliques reste malgré tout un enfant en bonne santé, cela indique qu’il suit sa courbe de croissance.

Les causes probables des coliques du nourrisson

Les causes les plus probables des coliques sont généralement dues au développement du microbiote intestinal (c’est l’ensemble des microorganismes vivant dans les intestins). En effet, à la naissance, bébé ne possède pas de bactérie lui permettant de digérer le lait, elles vont alors se développer et provoquer généralement des gaz et coliques !

Parmi les autres causes possibles, on retrouve l’intolérance / allergie au lait de vache. Dans ce cas, bébé aurait d’autres symptômes comme des vomissements, diarrhées ou encore rougeurs.
D’ailleurs, si vous allaitez, il est possible que bébé soit allergique à un aliment que vous consommez ou qu’il y soit intolérant. Mais cela reste une minorité des cas.

Autre cause possible, en tétant, bébé peut avaler de l’air, cela va donc entraîner de l’aérophagie et des ballonnements. L’anxiété de la jeune maman pourrait également être un facteur aux coliques de bébé, en effet, votre nourrisson est sensible à vos émotions et exprimerait alors son inquiétude qu’il a perçu chez vous.

Certaines études ont également montré que les mamans souffrant de migraines auraient plus de risque d’avoir un bébé qui à des coliques. Ces mêmes bébés seraient même sujets à être migraineux en grandissant. 

Monfoxy Attention

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, consultez votre pédiatre, ne faites pas votre propre diagnostic !

Comment soulager les coliques du nourrisson ?

Il n’existe pas de médicament à proprement parler pour soulager les coliques. Dans ce cas pour soulager votre nourrisson, vous pouvez :

  • Masser doucement son ventre s’il est ballonné.
  • Si vous allaitez, éviter de manger des choux, salades ou autres aliments pouvant provoquer des gaz. Essayer aussi d’éviter les excitants comme le café, le thé, le chocolat, les laitages… et surtout éviter de fumer ! ⚠️
  • Pendant une semaine, essayer de ne plus consommer de produits laitiers pour voir si coliques de bébé se calment.
  • Espacer les tétées pour que son estomac puisse se reposer entre chaque repas.
  • Si vous nourrissez bébé au biberon, essayer de changer sa tétine par une tétine antiaérophagie
  • Lors des tétées ou biberons, veillez à ce que bébé avale le moins d’air possible, en inclinant le biberon par exemple.
  • Privilégier un lait facilitant la digestion de bébé sur les conseils du pédiatre
  • Une bouillotte tiède posée sur son ventre peut également aider à calmer ses ballonnements.
  • Faites lui faire son rot après le repas et laisser du temps avant de le coucher.
  • Calmez le tout en le berçant et en massant son ventre. Vous pouvez d’ailleurs replier ses jambes vers son ventre afin d’évacuer les éventuels gaz.

remonter jambes coliques

 

On le sait, face à un bébé qui pleure, il est parfois difficile de garder son calme. Essayer alors de souffler et de ne pas montrer votre stress à votre enfant, car il ressent vos émotions.

Cependant, si vous sentez que vous perdez patience, n’hésitez pas à demander à une autre personne de surveiller bébé afin d’éviter le syndrome du bébé secoué. Dans tous les cas, si vous ressentez de la panique, du stress, de la colère, cela n’a rien à voir avec le fait d’être mauvais parent, il est donc normal de ressentir ces émotions, mais il est important de ne pas s’emporter !

Sources :

Lettre d’information

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désincrire à tout moment à l'aide des liens de désincription ou en nous contactant à l'adresse rgpd@r-laab.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.