la chaussette intelligente, qui rassure les parents et s'assure du bien-être de bébé
la chaussette intelligente, qui rassure les parents et s'assure du bien-être de bébé

Bébé et covid : symptômes et transmissions – Monfoxy

Covid chez bébé : quels sont les symptômes ?

bébé avec masque covidLe virus du Covid et ses différents variants continuent à infecter de plus en plus de gens à travers le monde. Le Covid touche toutes les tranches d’âge, mais les symptômes se présentent sous différentes formes. Comment cela se présente exactement chez les bébés ?

Des symptômes légers chez le bébé 

Le Covid continue de semer la panique parmi les populations du monde. Chez les bébés par contre, l’infection par le virus s’avère être moins problématique. Ce n’est pas que les bébés ne sont pas infectés par le SRAS-CoV-2, mais les symptômes sont très légers. Par ailleurs, tous les symptômes vus chez les adultes ne se présentent même pas chez le bébé infecté par le coronavirus.

  • Signes gastro-digestifs

Les troubles gastro-digestifs sont les symptômes les plus observés chez les bébés contaminés par le virus. Entre autres, des vomissements, de la diarrhée et de la nausée ont été observés chez les bébés contaminés. Par contre, il n’y a aucune indication sur ce qui est des gravités de ces symptômes. 

  • Fièvre : un symptôme moins sévère

Selon les chercheurs, la fièvre est le deuxième symptôme le plus significatif chez le bébé ayant contracté le virus. Dans la plupart des cas, les bébés n’ont même pas eu besoin d’être hospitalisés à cause de cette fièvre. Et pour ceux qui ont dû être hospitalisés, le séjour n’a duré que deux jours. Dans certains cas, la fièvre n’était même pas causée par l’infection du coronavirus, mais par une autre maladie. 

  • Des toux relativement sèches

Les bébés contaminés par le coronavirus n’ont pas présenté de problème respiratoire. Seules des toux sèches plus ou moins bénignes ont été observées. En tout cas, aucun bébé n’a eu besoin d’entrer en centre de réanimation à cause d’aucun symptôme.

Covid chez le bébé : un taux de contamination très faible

D’une manière générale, les bébés sont moins sensibles au Sras-CoV-2. Seuls 2% des tests effectués ont été positifs. Ces tests ont été faits sur 1 165 nourrissons. Malgré le fait que cet échantillon ne soit pas de grande taille, il permet d’affirmer que les bébés sont moins affectés par le virus

En considérant le fait que les symptômes ne sont pas sévères chez les bébés et les nourrissons, les parents doivent être rassurés. De plus, ces bébés de la tranche d’âge des moins de 12 mois sont rarement infectés. L’on ne peut pas en dire autant chez les bébés de plus de 12 mois. Les recherches semblent indiquer qu’entre 12 mois et 5 ans, les enfants présentent un taux de positivité plus élevé. Par ailleurs, les symptômes sont un peu plus sévères chez ces derniers.

Les suites d’une infection au coronavirus chez le bébé

Il s’agit d’un autre fait relativement rassurant pour les parents à propos de l’infection au Covid des bébés. Selon les chercheurs, il est observé que les bébés qui ont été contaminés guérissent totalement du Covid. L’on a même pu voir que le rétablissement se fait relativement vite

Aucune donnée n’est disponible quant aux risques de recontamination du bébé. Raison de plus pour les parents de toujours se protéger et de protéger leur bébé. Il ne faut pas oublier que le Covid se transmet de la même façon chez les bébés, les enfants ou les adultes. C’est juste que les bébés se montrent plus résistants à ce virus.

Ce qu’il en est du dépistage du Covid chez les bébés

La petite taille de l’échantillon peut s’expliquer par le fait qu’aucun dépistage n’est nécessaire chez les bébés. D’ailleurs, même chez les enfants plus âgés, le test PCR n’est pas toujours systématique. D’une manière générale, le test est déconseillé par les pédiatres pour les enfants de moins de 6 ans. Donc, il l’est encore moins chez le bébé. 

Le test PCR doit se faire exceptionnellement si le médecin le juge nécessaire. Il est admis que certains symptômes qui laissent soupçonner l’infection au SRAS-CoV-2 ne nécessitent pas de passer au test. Par contre, le test est conseillé dans les conditions suivantes :

  • Grosse fièvre
  • Toux sèche 
  • Diarrhée et troubles gastriques
  • Contact avec des personnes contaminées

Notez qu’il revient au médecin d’estimer la gravité des symptômes. Hormis les cas dans d’autres pays, jusqu’à l’heure actuelle, le SRAS-CoV-2 n’affecte pas gravement les bébés et les enfants.

L’on peut donc admettre que le virus n’est pas très dangereux chez les nourrissons et les bébés de très bas âge. Cependant, la situation est différente chez les enfants à partir de 5-6 ans. Effectivement, dans cette tranche d’âge les symptômes peuvent prendre les formes modérées. Les pédiatres conseillent de faire un test PCR dès que l’enfant présente deux des trois symptômes courants.

Les études en cours concernant les contaminations des bébés

Le fait que le virus ne provoque pas de symptômes graves chez le nourrisson et le bébé fait l’objet de plusieurs études. Ces études ont pour but d’élucider le mystère qui fait que le nourrisson et le bébé soient quasiment épargnés par le virus. Pourtant, pendant ce temps chez les enfants plus âgés, ce dernier peut faire plus mal. De même pour la mère infectée qui allaite alors que le bébé reste toujours hors du danger.

Ces études se portent principalement sur la réponse immunitaire du bébé par rapport à ce virus. Jusqu’à maintenant, aucun document officiel ni rapport n’est disponible pour nous éclairer là-dessus. L’on ne peut que croiser les doigts pour que les situations changent.

Pour aller plus loin :

Coronavirus, comment protéger bébé ? 

Lettre d’information

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désincrire à tout moment à l'aide des liens de désincription ou en nous contactant à l'adresse rgpd@r-laab.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.