la chaussette intelligente, qui rassure les parents et s'assure du bien-être de bébé
la chaussette intelligente, qui rassure les parents et s'assure du bien-être de bébé

Congé Paternité : faisons le point

Le congé paternité est en pleine transformation ! Allons-nous vers un rééquilibrage des congés tant attendu par les familles ?
En effet début septembre, le gouvernement a annoncé que celui-ci aller être allongé.

Salut c'est Rach ! Je vous propose de faire ensemble le point sur le congé de paternité.

On entend de plus en plus de jeunes papas revendiquer leur envie de plus s'impliquer dans l'accueil et l'éducation de leur enfant.
Voyons ensemble comment cela se passe aujourd'hui et ce qui va changer demain.

Comment fonctionne le congé paternité aujourd'hui ?

Introduit en 2002, le congé de paternité avait pour objectifs de rééquilibrer la répartition des tâches ménagères dans le foyer, de permettre une implication plus forte du père dans l'éducation de l'enfant et de renforcer l'égalité homme et femme dans le milieu professionnel. La maternité est identifiée comme un frein dans le monde de l'entreprise.

Et devinez quoi ?

18 ans après on ne peut pas dire que cela ait beaucoup changé, surtout dans le milieu professionnel.

Avant tout, qui peut en bénéficier ? On prend le cas de parents salariés. Si vous êtes indépendant ou chef d'entreprise c'est différent.

  • le père de l’enfant bien évidemment , quelle que soit sa situation familiale (marié, pacsé, concubinage, séparé...)
  • le conjoint de la mère et qui n'est pas le père de l'enfant

Lorsque l'on parle de congé de paternité, on a tendance à tout mélanger.  En réalité, il y a 2 parties : le congé de naissance et le congé de paternité et d'accueil de l'enfant.

D'abord, il y a le congé de naissance. Il correspond aux 3 jours ouvrables que le papa prend à la naissance de l'enfant. Il est à la charge de l'employeur. Le papa n'est pas obligé de les prendre à la naissance. Par contre, ils doivent être pris à une date proche de la naissance en accord avec son employeur.

Après, il y a le congé de paternité et d'accueil de l'enfant. Il est de 11 jours calendaires successifs (18 jours en cas d'une naissance multiple)  à prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance.
Ce congé n'est pas fractionnable, mais on peut en raccourcir la durée.

Si vous voulez aller plus loin, aller checker le site officiel du gouvernement.

 

Qu'est-ce qui va changer au 1er juillet 2021 ?

Les papas 2.0 ; c’est mon cas ; veulent davantage s’investir et jouer pleinement leur rôle de père. Et c’est vrai que les 11 jours passent très vite, trop vite.
Et cette envie de plus s'impliquer dans l'arrivée de son enfant, bon nombre d’entreprises l’ont bien compris.

En février 2020 dans une tribune publiée dans Les Echos, le mouvement #ParentalAct appelait déjà les autorités à encourager un congé parental plus long. Plus de 350 sociétés ont rejoint ce mouvement. Elles se sont engagées d’elles-mêmes à aller plus loin que la législation en vigueur. Elles proposent de mettre en place un dispositif qui portera sur au moins 4 semaines entièrement financées pour le deuxième parent.

 

Appel Parental Act
extrait du site : parentalact.com/fr

 

engagements Parental Act
Les engagements du Parental Act

 

Aussi, dans le rapport « 1000 premiers jours » remis au gouvernement début septembre 2020, les membres de la commission présidée par Boris Cyrulnik préconisaient 9 semaines de congé de paternité au nom « des effets positifs sur le développement de l’enfant » et aussi afin de lutter contre la dépression post-partum.

Le 23 octobre 2020, les députés ont adopté l'article du projet budgétaire 2021 de la Sécurité Sociale qui prévoit un doublement du congé de paternité.

Le congé des jeunes papas sera rallongé de 11 à 28 jours. Il va s'articuler de la manière suivante :

On aura toujours les 3 jours de congés de naissance auxquels s'ajouteront soit

  • 25 jours (au lieu des 11) indemnisés
  • 32 jours en cas de naissances multiples

Dans ces 28 jours, les papas devront obligatoirement prendre  au minimum 7 jours après la naissance. Ce qui veut dire interdiction de travailler durant ce laps de temps.
Les 21 jours restants pourront être pris ultérieurement. Cependant, le délai maximal durant lequel ils doivent être pris n’est pas encore annoncé.

 

Comment se déroule le congé paternité en Europe ?

Avec l'instauration du congé de paternité, la France était en avance sur ses voisins européens. Mais au fil des années, les autres pays sont allés plus loin que nous.

Par exemple en Norvège, les pères sont aux mêmes niveaux que les mamans avec 15 semaines à repartir dans le couple sans que le salaire soit inchangé.

De même pour l'Espagne, la gouvernement souhaite atteindre les 16 semaines de congés à l'horizon 2021.

 

source :
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/allongement-du-conge-paternite-ce-que-prepare-le-gouvernement-1241180
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/allongement-du-conge-paternite-en-cas-d-hospitalisation-d-un-enfant-le
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2266
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3156

Lettre d’information

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désincrire à tout moment à l'aide des liens de désincription ou en nous contactant à l'adresse rgpd@r-laab.com
tête du renard Monfoxy

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.