Grippe : le vaccin est-il nécessaire pour nos bébés ?

La fin de l’année approche doucement mais sûrement. Les arbres perdent leurs feuilles, le temps se refroidit et avec eux la grippe fait son retour ! Chaque année, la grippe touche environ 2 à 8 millions de Français. Comment l’éviter ? Une seule solution existe contre la grippe : le vaccin. Mais faut-il systématiquement vacciner nos bébés contre la grippe ?

La grippe : c’est quoi ?

La grippe est en réalité un virus nommé influenza. Ce virus s’attaque à notre système respiratoire, mais a des répercussions sur l’ensemble de notre organisme. Cette attaque provoque des infections de nos voies respiratoires qui peuvent devenir très alarmantes. En temps général, la grippe s’estompe au bout d’une à deux semaines. Si cela n’est pas le cas, il faut impérativement consulter un médecin.

Les principaux symptômes de la grippe sont :

  • Forte fièvre (pouvant monter jusqu’à 40°C)
  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Courbatures
  • Toux sèche
  • Mal de gorge
  • Écoulement nasal

Les premiers signes apparaissent durant les 48 heures suivant la contamination. Chez un bébé, les symptômes ressemblent fortement à ceux d’un rhume, c’est pourquoi il faut être très vigilant.

Comme évoqué précédemment, ce virus attaque principalement nos voies respiratoires. Sa propagation se réalise donc lorsqu’une personne atteinte de la grippe tousse ou éternue. Les microbes vont se propager dans l’air et se nicher chez les personnes qui seront entrées en contact avec une personne malade.

Comme pour toutes autres maladies, certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres. Dans le cas de la grippe, les populations à risque sont :

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques
  • Les personnes obèses (qui ont plus de 40 IMC)
  • Les femmes enceintes
  • Les enfants (surtout de 6 mois à 9 ans)
  • L’entourage du nourrisson (parents, sœurs et frères, grands-parents, nounous, assistante maternelle, etc…)

Ainsi, ces personnes sont très susceptibles de contracter la grippe : il est donc primordial qu’ils se fassent vacciner !

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Lorsque nous tombons malades, notre corps produit des anticorps qui vont nous aider à combattre la maladie. Une fois la maladie vaincue, les anticorps vont rester dans notre système afin d’attaquer le virus si jamais il reviendrai : c’est ce que l’on nomme la mémoire immunitaire.

Un vaccin contient en réalité les antigènes de la maladie en question. Lorsqu’il est injecté, notre corps va produire des anticorps qui vont reconnaitre le virus et donc le « tuer ». Ainsi, lorsque nous tomberons réellement malade, notre corps pourra reconnaitre plus facilement les antigènes et combattre la maladie.

Vaccin contre la grippe : mieux vaut prévenir que guérir

Il n’existe pas de médicament spécifique contre la grippe. Certes, il est possible de demander à notre médecin un traitement antiviral au début de la grippe mais celui-ci ne fera que diminuer la durée et l’intensité des symptômes.  Si jamais nous sommes infectés alors il est important de s’hydrater et prendre des médicaments contre la fièvre, la douleur ou encore la toux.

La meilleure façon de se protéger contre la grippe reste la vaccination. Ce vaccin n’est pas obligatoire pour nos bébés. En effet, il ne fait pas partie du calendrier vaccinal des bébés.
De plus, le vaccin ne peut qu’être administré à partir de l’âge de 6 mois. Ainsi, avant cet âge, il est important de vacciner l’entourage de notre nourrisson pour ne pas mettre en danger sa santé. Cette prévention est d’autant plus importante lorsque votre bébé souffre des problèmes suivants :

  • Bébé prématuré
  • Cardiopathie congénitale
  • Déficit immunitaire congénital
  • Pathologie pulmonaire, neurologique, neuromusculaire
  • Affection de longue durée

Si votre nourrisson est en pleine santé, il ne nécessitera pas obligatoirement du vaccin. Les mêmes consignes sont préconisées par la HAS pour les enfants souffrant de :

  • Maladies immunitaires
  • Maladies rénales graves
  • Maladie de l’hémoglobine
  • Diabète insulino-dépendant
  • Affection respiratoire (asthme ou cardiaque chronique)

Si notre enfant est atteint d’une de ces maladies, il est important de le faire vacciner. En effet, la grippe peut être extrêmement sévère dans son cas, et peut même aggraver la maladie déjà présente.

Lorsque vous êtes enceinte ou si vous allaitez encore, il est également essentiel de vous faire vacciner. En effet, cela protège non seulement votre (futur) nouveau-né de complications (fausse couche, naissance prématurée, atteinte pulmonaire) mais également votre santé.

futur maman se fait vacciner
Grossesse : le vaccin contre la grippe protège vous et bébé

Quelles précautions prendre lors de la saison de la grippe ?

  • Se laver régulièrement les mains : se laver les mains pendant 30 secondes, de préférence avec du savon liquide, au minimum lors que l’on rentre chez soi, après avoir été dans les transports communs, après s’être occupé d’un animal, après être passé aux toilettes, après avoir toussé ou éternué dans sa main, avant et après les repas.
  • Utilisez des mouchoirs jetables
  • Toussez et éternuez dans son coude
  • Éviter de serrer des mains ou de s’embrasser pour dire bonjour
  • Aérez régulièrement votre maison : cela diminuera la concentration en microbes, surtout ceux de la grippe
  • Évitez d’emmener bébé dans un lieu public : cela minimise le risque d’infections, car il ne rentrera pas en contact avec des personnes atteintes
  • Portez un masque : si vous, votre conjoint(e) ou votre entourage à la grippe, il est important de porter un masque lorsque vous vous occupez de votre bébé afin d’éviter qu’il l’attrape également.

Le vaccin contre la grippe garant de la sécurité

Nous pouvons donc en conclure, qu’il n’est obligatoire de faire vacciner bébé contre la grippe si ce dernier est en bonne santé. Or, lorsqu’il présente des maladies chroniques, il est important de le faire vacciner.

L’épidémie de la grippe commence la plupart du temps fin octobre et se terminer en janvier. Afin de protéger vous et votre bébé, il faut donc penser à la vaccination au minimum deux semaines avant le pic. De plus, si bébé est fiévreux il est préférable de différer le vaccin.

Le virus de la grippe mute souvent. Ainsi, pour que le vaccin soit efficace, il est important de se faire vacciner tous les ans.  Bien entendu, le vaccin ne peut pas causer la grippe mais il ne l’évite pas non plus. Il est principalement conçu afin d’éviter les complications graves, voire le décès.

De plus, le vaccin de la grippe est pris en charge à 100% par l’assurance maladie. Alors cela ne coûte rien de se protéger contre la grippe et de profiter pleinement des fêtes de fins d’année !

 

 

Sources :

Santé Publique France
Vaccination info service
Organisation mondiale de la Santé
Ministère des solidarités et de la Santé

Newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désincrire à tout moment à l'aide des liens de désincription ou en nous contactant à l'adresse rgpd@r-laab.com

Cet article vous a plu ? Alors n’hésitez pas à le partager 😉

logo monfoxy

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.