La rentrée à la crèche: comment gérer ce premier jour ?

C’est la rentrée, les vacances sont terminées ! Bientôt le retour au travail et donc la crèche pour votre petit bout d’chou. Cependant, la séparation n’est pas toujours facile, surtout si c’est votre premier enfant. Vous culpabilisez et vous avez peur de le laisser seul dans un environnement inconnu ? C’est normal mais don’t worry les mamans ! Bébé évoluera en sécurité, avec l’amour d’un personnel qualifié et passionné.

Pour vivre plus sereinement cette séparation, F-oxy vous a concocté un mini-guide pour que l’adaptation à la crèche soit plus facile pour lui (et surtout pour vous!). 

 

crèche bébé

Les différentes étapes

Expliquez-lui la situation

Votre enfant, pourtant petit, comprend ce que vous lui dites. Il est donc essentiel de lui parler et surtout de le rassurer. Avec des mots simples, vous lui expliquez que maman et papa vont reprendre le travail et qu’il va donc aller à la garderie. Il est important de lui dire qu’il va y avoir d’autres bébés, qu’il va se faire des copains, que des gentilles personnes vont s’occuper de lui et que surtout vous reviendrez le chercher tous les soirs. Faites-lui comprendre avec un grand sourire que vous êtes fière de lui car il devient un grand enfant.

Accompagnez-le

Les séparations doivent se faire progressivement, c’est bien connu ! Vous pouvez donc accompagner votre enfant avant sa vraie rentrée à la crèche afin de découvrir les lieux avec lui. Montrez lui tout votre enthousiasme pour qu’il se sente en sécurité.

N’hésitez pas à vous éclipser quelques minutes pendant qu’il est occupé, tout en lui expliquant que vous revenez bientôt évidemment.

Au fur et à mesure, vous pouvez laisser votre enfant prendre le goûter tout seul, faire la sieste et  aller le chercher à la fin de la journée.

Posez toutes vos questions

N’hésitez pas à demander conseil aux personnels et surtout n’ayez crainte du ridicule. Il est important que vous aussi, vous soyez parfaitement préparée à cette séparation.

Les aux-revoirs

Oui, c’est bien le pire moment du premier jour à la crèche. Même si votre petit coeur de maman se brise en mille morceaux, gardez le sourire et surtout dites-lui au revoir sans trop prolonger le moment.

 

À ne pas oublier

1. Un sac de rechange

Effectivement, prévoyez une tenue complète au cas où votre petit bout vomit ou se tache. N’oubliez pas d’y glisser des couches et des petits chaussons !

2. Des étiquettes

C’est toujours plus pratique pour les puéricultrices que vous ayez étiqueté les vêtements de votre bébé. C'est pratique pour ne pas perdre un bonnet ou bien encore un gilet.  

3. Le doudou

Évidemment, qui l’oublierait ? On vous l’a noté quand même au cas où.

4. Les vaccins

Pour son entrée en crèche, le bébé doit être vacciné (sauf bien sûr s’il fait l’objet d’une contre-indication médicalement reconnue). Les différents vaccins que le tout-petit doit recevoir dépendent de sa date de naissance.

- un bébé né avant 2018 doit recevoir la vaccination obligatoire qui vise à protéger contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite : c’est le vaccin DTP ;

- un bébé né en 2018 doit recevoir 11 vaccinations obligatoires, à savoir : rougeole, oreillons, rubéole, coqueluche, DTP, méningocoque de sérogroupe C, hépatite B, infections invasives à Haemophilus influenzae de type B et à pneumocoque.

 

On espère qu'avec ce guide, vous êtes 100% parée pour affronter cette première séparation. N'hésitez pas à nous exprimer vos expériences !

 

Sources

medisite.fr

www.pediact.com

service-public.fr

bebesetmamans.com


Pour ne rien rater, c’est juste en dessous

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désincrire à tout moment à l'aide des liens de désincription ou en nous contactant à l'adresse rgpd@r-laab.com

Cela vous a plu, partagez ! Cela fait super plaisir. 😉

tête f-oxy

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.