Carnet de Santé : la nouvelle édition de 2018

Carnet de santé : les nouveautés

Le nouveau modèle du carnet de santé entrera en vigueur le 1er avril et sera remis par la maternité à la naissance. Il va remplacer l’ancien modèle qui datait de 2006. Selon le ministère de la Santé, il a été conçu pour « tenir compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de la santé et des familles ». Ce nouveau modèle intègre les 11 vaccins désormais obligatoires ainsi que de nouvelles recommandations.

Les principales évolutions de la nouvelle édition du carnet concernent :

  • Les messages de prévention, qui ont été enrichis et actualisés pour tenir compte des évolutions scientifiques et sociétales, de nouvelles recommandations et de l’identification de nouveaux risques.

Quelques conseils concernant bébé et les écrans;

Évitez de mettre un enfant de moins de 3 ans dans une pièce où la télévision est allumée (même s’il ne la regarde pas). Ne lui donnez pas de tablette ni de casque audio pour s’endormir, ou encore un smartphone pour qu’il se calme. Interagir directement avec votre enfant est la meilleure façon de favoriser son développement, etc.

On vous en a parlé dans un précédent article, pour le consulter c’est ici.

Quelques conseils qui permettent de réduire les risques de mort subite du nourrisson; 

Utiliser un lit à barreaux sans tour de lit et faire dormir le bébé dans la chambre de ses parents pendant les 6 premiers mois au minimum. Ne vous endormez pas avec bébé dans vos bras. Par contre, laissez votre bébé bouger dans son lit. Pour finir, ne donnez jamais à votre bébé des médicaments pour dormir, etc.

Il est conseillé également d’utiliser des biberons garantis sans BPA (bisphénol A) et si possible en verre, ou encore de réduire le nombre de produits ménager au profit de produits à composant unique.

Visionnez notre vidéo : « Perturbateurs Endocriniens. Modifient-ils le comportement des enfants ? » sur YouTube.

  • L’introduction de nouvelles courbes pour le suivi de la croissance des enfants 

Ces courbes ont été établies par l’INSERM, avec la collaboration de médecins généralistes et de pédiatres répartis sur tout le territoire métropolitain. Pour cela ils ont analysé et surveillé 261 000 enfants. Des documents complémentaires et des outils d’aide à l’interprétation des courbes de croissance seront misent en ligne par l’INSERM courant 2018.

De plus, l’édition 2018 tient compte du sexe à tous les âges et différencie la croissance des garçons et des filles, contrairement au modèle de 2006. Elle intègre également les gains en taille et en poids des enfants français.

  • Les nouvelles recommandations vaccinales pour accompagner la modification du calendrier vaccinal et l’extension des obligations 

En effet, les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018 doivent obligatoirement être vaccinés contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae de type B, l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque C, la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Il y aura également deux doubles pages de certificat de vaccination, complétées d’une notice explicative qui a été élaboré et diffusé aux professionnels de santé pour leur présenter les principales nouveautés du nouveau carnet de santé, notamment pour ce qui concerne les courbes pour le suivi de la croissance des enfants.

A savoir : Le carnet de santé est le document qui réunit tous les événements concernant la santé d’un enfant depuis sa naissance. Il est également le support du dialogue régulier entre les familles et les professionnels de santé qui interviennent pour la prévention et les soins. Les informations qu’il contient sont confidentielles et couvertes par le secret médical.

Il est délivré gratuitement au moment de la déclaration de naissance par l’officier d’état civil. Il s’accompagne de trois certificats de santé.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le dossier sur le site Internet du ministère : http://solidarites-sante.gouv.fr/carnet-de-sante

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.