Ostéopathie et nourrisson

Ce que l’ostéopathie peut apporter.

Ostéopathie et bébé

 

Félicitation, votre enfant est enfin là. Il est contre vous, c’est le début d’une belle aventure.
Début parfois déroutant…En effet, votre nouveau-né ne veut ou ne peut prendre le sein que vous êtes obligé de lui donner un biberon pour qu’il prenne du poids.
Puis, votre petit être commence à pleurer voire hurler alors qu’il est propre et vient de manger. Il pousse, il devient rouge, il souffre.
Pleure-t-il quand vous le posez dans son lit ?

Son crâne est-il déformé ?

Se jette-t-il en arrière quand vous le prenez dans vos bras ?

Tourner la tête des deux côtés est impossible ?

A-t-il beaucoup de régurgitations ?

Tous ces signes montrent que votre petit est en souffrance. Afin d’y remédier et de passer des nuits plus sereines, il suffit d’emmener votre enfant à un ostéopathe spécialisé nourrisson.

Par des manipulations douces (sans jamais craquer !), il va réajuster le corps de votre enfant afin de lui redonner aisance et mobilité.
Après un examen complet, il éliminera les tensions et contraintes liées à la compression dans le ventre de sa mère et aux traumatismes de la naissance surtout s’il a fallu utiliser forceps et ventouses et/ou que l’accouchement a été trop rapide ou trop long.

En restaurant la mobilité de ses muscles, ligaments, tissus et viscères, le métabolisme de votre bébé se rééquilibrera. Il pourra enfin dormir et vous aussi.

Même si votre accouchement s’est bien déroulé et que votre bébé bouge et mange bien, une séance est recommandée car il a été soumis comme tout nouveau-né à des contraintes mécaniques plus ou moins traumatisantes.

 

Eve Perriguey, Ostéopathe DO spécialiste

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.